Comment faire un audit de contenu SEO

audit de contenu SEO

Dans le domaine du marketing digital, on dit que le contenu est roi.

Le problème c’est que tous les contenus ne se valent pas.

Même si évaluer la qualité d’un contenu fait place à une part de subjectivité, il est manifeste que beaucoup (trop) de gens privilégient la quantité à la qualité des contenus marketing.

Pourtant, un bon contenu est la base qui permet d’obtenir des bons résultats sur l’ensemble des canaux marketing (SEO, SEA, réseaux sociaux, newsletter, etc.).

Dans cet article, on vous explique :

Sommaire

Pourquoi faire un audit de contenu SEO?

Aujourd’hui, on propose des “audits” pour tout (votre site web, votre conformité au GDPR, dans le domaine de la cybersécurité …).

Qu’on le veuille ou non, c’est une étape indispensable. En matière de contenu, voici pourquoi et comment faire un audit de contenu SEO.

Quand on parle de contenu, il ne s’agit pas seulement d’article de blog ou de livres blancs. On vise toute forme de contenu publié sur un site web :

En résumé, il existe 3 catégories de pages :

  • Les pages qui génèrent du trafic et de la conversion : en général, le niveau de qualité du contenu de ces pages est élevé, ce qui veut dire en somme qu’ils plaisent à la fois à l’audience et aux algorithmes de Google.
  • Les pages qui génèrent un peu de trafic et un peu de conversions : souvent, la qualité de ces contenus est insuffisante (le contenu n’est pas assez riche, les informations ne sont plus à jour…). Par conséquent, ces pages ne sont pas (ou pas bien) référencées et le faible volume de trafic ne génère pas assez de conversions.
  • Les pages qui ne génèrent ni trafic, ni conversion.

Pourquoi il faut “nettoyer” le contenu de votre site web

Le contenu de votre site web, c’est comme les produits présentés dans une grande surface. 

Imaginez un magasin où :

Et bien un tel magasin ne générera sans doute pas beaucoup de ventes et ne fidélisera pas ses clients.

Le problème, c’est que beaucoup de sites web ressemblent à cela. Jugez-en par vous-même :

Et Google se comporte un peu comme les visiteurs d’un magasin. Plus le nombre de problèmes est grand lors d’une visite, plus la fréquentation diminue …

À quoi sert un audit de contenu SEO?

audit de contenu SEO

En résumé, un audit de contenu SEO permet d’identifier :

Faire un bon audit de contenu de SEO, c’est comme réaliser une bonne taille dans un jardin. Ça permet de renouveler, de faire grandir et d’améliorer le trafic de votre site web.

Ça permet aussi de laisser plus de place pour du nouveau contenu de qualité. Donc, il faut avoir une vue d’ensemble sur le site web et se demander :

Pour répondre à ces questions, il faut analyser en profondeur :

Quelle est la structure de votre contenu : les cocons sémantiques et piliers

Un bon contenu, c’est aussi un contenu bien organisé. Trop souvent, les contenus des sites web (même s’ils sont bons) sont trop dispersés.

C’est notamment le cas quand le contenu est créé sans une stratégie éditoriale. C’est aussi le cas quand l’attention est surtout portée aux mots-clés (sans une vision plus globale). 

En réalité, aux yeux de Google chaque site web peut développer une autorité plus ou moins importante pour un ou plusieurs domaines. Il existe des techniques pour renforcer l’autorité d’un site web sur un ou plusieurs sujets.

Cluster de contenu et pages pilier

La technique des clusters de contenus consiste à organiser les contenus d’un site web en différentes thématiques. 

Ensuite, chaque thématique est développée sur les axes suivants : 

  • Une page pilier : il s’agit d’une page très détaillée qui couvre de façon aussi exhaustive que possible les sujets liés à une thématique ;
  • Des “clusters pages” : il s’agit de pages qui développent des sujets précis liés à la thématique de la page pilier.
 

Cette structure reliant une page pilier à plusieurs pages clusters peut être reproduite pour développer l’autorité d’un site sur plusieurs thématiques.

Cocon sémantique

Le cocon sémantique est un concept de structure de maillage interne en référencement naturel rendue populaire en France par Laurent Bourrelly. 

Le cocon sémantique n’est ni plus, ni moins, qu’une méthode d’architecture d’arborescence web.

Quelles données faut-il récolter dans un audit de contenu SEO?

Un audit de contenu SEO vise à récolter les informations qui permettent de prendre de bonne décision. 

Pour assurer un travail de qualité, il faut récolter des données de plusieurs sources dont :

Ensuite, il faut trier et structurer l’information. 

Qu’est-ce qu’un contenu de qualité en SEO ?

Pour Google, une page avec un contenu de bonne qualité doit répondre à certains critères, tels que: 

Quelles sont les étapes d’un audit de contenu SEO?

Etape 1. Un crawl de la totalité du site

Nous commençons par récolter l’ensemble des informations techniques du site avec un outil de crawl. 

Dans la majorité des cas, nous utilisons Screaming Frog.

Étape 2. Récolte des données liées à la performance du site web

Ensuite, nous récoltons les données liées à la performance du site web.

Il s’agit notamment des données générées par :

Étape 3. Organiser les données

Nous affichons l’ensemble de ces données dans un Dashboard digital qui permet notamment de :

En parallèle, nous compilons ces informations dans un fichier Google Sheet qui permet à la fois de trier l’information et de prévoir et suivre les actions à mettre en place sur la base de la stratégie de contenu établie à l’issue de l’audit de contenu.

Ce document reprend l’ensemble des pages de votre site web et un grand nombre d’informations.

Recommandations et actions à prendre à l’issue de l’audit de contenu SEO

audit de contenu SEO

Sur la base des données récoltées, nous formulons des recommandations sur les actions prioritaires à prendre pour améliorer le contenu de votre site web.

Nous vous remettons une liste avec, pour chaque page de votre site, une recommandation : 

  1. Les pages dont le contenu peut être gardé tel quel (garder le contenu de la page) ;
  2. Les pages qui peuvent être supprimées (ou désindexées) et les contenus qui doivent être supprimés (car ils nuisent à la réputation de votre site) ;  
  3. Les pages dont le contenu devrait être amélioré (ce qui peut prendre la forme d’une optimisation, d’une réécriture ou d’un regroupement de différents contenus).

Pour chaque page, il faut prendre une des 5 actions suivantes : 

  1. Laisser la page en l’état. Le contenu de la page génère un bon trafic et joue un rôle utile dans le parcours client. Ces pages ne doivent pas être modifiées.
  2. Optimiser. Le contenu de la page présente du potentiel, mais les résultats ne sont pas suffisants. Il faut donc optimiser le contenu de la page pour améliorer ses performances et son positionnement dans les moteurs de recherche. Ces pages doivent être retouchées, mais pas changées en profondeur. 
  1. Réécrire. Le sujet de la page présente un bon potentiel pour des mots-clés cibles, mais le contenu doit être totalement revu pour obtenir une chance de se positionner en haut des résultats des moteurs de recherche.  
  2. Regrouper. Plusieurs pages traitent d’un sujet similaire, mais aucune ne contient à elle seule un contenu de qualité suffisante. Mieux vaut dans certains cas regrouper le contenu de ces pages en une nouvelle page de qualité. En consolidant du contenu, on peut améliorer le potentiel de classement dans les moteurs de recherche. Ceci permet également d’élimer la cannibalisation de mots-clés.
  3. Supprimer. Les pages dont le contenu et les performances sont faibles et qui ne présentent pas de potentiel en matière de référencement naturel. Ces pages peuvent être supprimées (en veillant à créer des redirections vers des pages pertinentes).

Maintenant que vous connaissez les décisions à prendre et avec les données disponibles, il faut établir des critères : 

  • Le volume de trafic. Définissez un seuil minimum de trafic “suffisant”. Par exemple, si une page a reçu moins de 30 visites en 90 jours, elle vaut rarement la peine d’être gardée. 
  • Le classement des mots-clés. Si une page apparaît souvent dans les résultats de recherche, mais qu’elle obtient peu de clics, pensez à optimiser les métadonnées. Si la position moyenne des mots-clés se situe dans la fourchette 5-20, envisagez une optimisation du contenu ou une réécriture ;
  • Backlinks et domaines de référence. Si une URL a des backlinks, mais pas de trafic, elle a une valeur de référencement. Vous pouvez l’utiliser pour renforcer d’autres pages en créant une redirection. Pour mieux connaître la qualité de vos backlinks et l’autorité de votre site web, vous pouvez mesurer le Trust Flow (un indicateur développé par Majestic). Pour y parvenir, vous pouvez soit utiliser le logiciel Majestic, soit utiliser le Dashboard Antidote.

Conclusion

Pourquoi faire un audit de contenu SEO ? Parce qu’un bon site web, c’est comme un jardin ou potager, ça demande de l’entretien.

En pratique, un audit de contenu porte sur toute forme de contenu publié sur un site web : 

  • Les pages produits/services ; 
  • Les pages de catégories, d’auteurs, etc. ;
  • Les articles de blogs ;
  • Les ressources (FAQ, page de support client ...) ;
  • Les pages de contacts ;
  • Les pages présentant des contenus multimédias (vidéos, podcasts, …) ;
  • Les sous-domaines, landing pages, forums …  

L’analyse a pour objet d’identifier 3 catégories de pages : 

  • Les pages qui génèrent du trafic et de la conversion ;
  • Les pages qui génèrent un peu de trafic et un peu de conversions
  • Les pages qui ne génèrent ni trafic, ni conversion. 
  •  

En résumé, un audit de contenu permet d’identifier : 

  • le contenu à garder ;
  • le contenu à améliorer ;
  • le contenu à réécrire ;
  • le contenu à supprimer.

 

Faire ce travail permet d’optimiser votre référencement naturel et de laisser plus de place pour du nouveau contenu de qualité.

Un audit de contenu, c’est aussi l’occasion de se poser de bonnes questions : 

  • Quel est le meilleur contenu et pourquoi ? 
  • Qui est l’audience que l’on cherche à toucher ? 
  • Quel contenu est superflu ou porte atteinte à l’image du site web ?
  • Comment est organisé le contenu du site ?
  • Quel est le contenu qui manque ?

Dans cet article, nous détaillons les étapes à suivre pour faire un audit de contenu.

 

Si vous avez une question ou besoin d’aide pour optimiser le référencement naturel de votre site, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous voulez un premier aperçu du référencement votre site web ? Faites un audit gratuit : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.